Douleurs chroniques : Médicaments antalgiques

Les analgésiques sont des médicaments anti-inflammatoires destinés à réduire la douleur grâce aux dérivés de morphine qu'ils contiennent. En effet, à chaque douleur correspond son antalgique. l'OMS a classé les substances qui les composent en trois niveaux adaptés à chaque catégorie de douleur : Les antalgiques non opiacés, les antalgiques opiacés légers, et les antalgiques opioïdes.


Antalgique non opiacé

C'est le premier palier de la famille des antalgiques. Il contient le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’aspirine ou l’ibuprofène employés lorsque la douleur est jugée légère à modérée. ses antalgiques non opiacés n'apportent ni dépendance physique, ni accoutumance.


Antalgique opiacé faible

C'est le deuxième palier des médicaments antalgiques exemple la codéine ou la tramadol. Ces médicament possèdent des molécules proches de la morphine et ne sont disponibles que sur prescription médicale. Contrairement aux antalgiques de niveau 1, les antalgique opiacé faible agissent sur le système nerveux central.


Antalgique opioïde

C'est le troisième palier des médicaments antalgiques dont la morphine fait partie. Il rassemble les médicaments produits à partir de la morphine et de ses dérivés. Les antalgiques opioïdes agissent de manière plus puissante que les antalgiques opiacés faibles.


Morphine

C'est une molécule alcaloïde construite à partir de feuilles de pavot, ce qui en fait un dérivé de l'opium. Elle à un effet antalgique donc un anti-douleur très puissant, et dont l’usage abusif peut mener à une addiction. Les dérivés opiacés de synthèse comme l'héroïne en sont dérivés.

Effets secondaires des opioïdes

Les antalgiques des paliers n°2 et n°3 c'est à dire les antalgiques opiacés faibles et opioïdes ont les mêmes effets secondaires : nausées, vomissements, puis constipation et sensation de bouche sèche. Les médicaments opioïdes peuvent entraîner l'euphorie, ce qui peut amener à une la surconsommation et une addiction.


La surconsommation peut avoir des effets néfaste même graves sur la santé de l'utilisateur, voire causer la mort à la suite d'une surdose, causer la rupture des liens familiaux. En ce qui concerne la société, La surconsommation de médicaments peut entraîner des coûts concernant les soins, la criminalité et la perte de productivité.


Les opioïdes sont maléfique si utilisés en grande quantité ou combinés avec d'autres médicaments, de l'alcool ou des drogues illicites. Prendre un opioïde après avoir bu de l'alcool ou prit d'autres médicaments qui dépriment le système nerveux central, comme les sédatifs, provoque un ralentissement de la respiration mortel.