ATC

Classification : ATC, Système de Classification Anatomique, Thérapeutique et Chimique

La classification ATC dont l’acronyme est Anatomique, Thérapeutique et Chimique est un système permettant de classer les médicaments. Il est géré par l’Organisation Mondiale de la Santé. Les médicaments sont ainsi scindés en plusieurs groupes en fonction de l’organe et du système sur lequel ils opèrent ou selon ses particularités chimiques ou thérapeutiques.

Comment est apparue la classification ATC ?

La première publication remonte à 1976, le système de classement était alors basé sur la Classification Anatomique qui a été mise en place par l’EPhMRA ainsi que le PBIRG. La classification ATC est par la suite apparue et est axée sur cinq niveaux adaptés aux organes cibles ainsi qu’aux propriétés thérapeutiques, chimiques et pharmaceutiques. Le code d’une molécule est généralement LCCLLCC, les « L » évoquent une lettre tandis que les « C » représentent un chiffre. Chacune des lettres ainsi que les doublets de chiffres évoquent un niveau successif.

Le premier niveau ou la première lettre décrit le groupe anatomique parmi les 14 autres groupes principaux. Les deux premiers chiffres sont des sous-groupes pharmacologique ou thérapeutique principale. Les troisièmes ainsi que les quatrièmes niveaux définissent des sous-groupes chimiques, thérapeutiques ou pharmacologiques. Enfin, le cinquième et le dernier niveau donc les deux derniers chiffres évoque la substance chimique. En générale, une molécule unique a un code ATC qui lui est spécifique. Toutefois, quand une seule et même molécule est accessible pour diverses voies d’administration topiques, elle bénéficie de divers codes ATC. Les molécules ayant plusieurs indications ont par ailleurs plusieurs codes.

Quels sont les autres classifications de l’ATC ?

Outre la classification ATC, on peut aussi trouver le système ATC/DDD qui est un dispositif ATC avec lequel, on a additionné une mesure de la dose d’entretien quotidienne moyenne supposée pour un médicament utilisé pour un adulte. Par ailleurs, il y a les autres classifications ATC comme l’ATCvet pour les produits médicaux vétérinaires, l’ATC herbal classification pour les herbes médicinales. L’ATCvet est ainsi utilisé pour classer les médicaments pour traiter les animaux, leurs codes bénéficient de la lettre Q. Celle-ci est disposée en tête du code ATC de la plupart des médicaments. C’est par exemple le cas du furosémide qui a pour code QC03CA01. Quelques codes sont en outre utilisés exclusivement dans le monde vétérinaire comme le « QI : Immunologiques », le « QJ51 : Antibactériens  pour un usage intra-mammaire » ou encore le « QN05AX90 : ampérozide ».

Articles similaires