réduire l'inflammation des muscles

Comment soulager la douleur et réduire l’inflammation des muscles et des articulations ?

Les muscles et les articulations sont souvent mis à grande épreuve, particulièrement pendant les sports. Souvent, la douleur musculaire et l’inflammation articulaire sont senties fortement, de là, à provoquer une grande gêne incontrôlable. S’il y a une arthrose ou bien une arthrite, l’inflammation articulaire sera plus intensifiée. Il y a des médicaments qui y sont spécialement dédiés. 

Réduire les douleurs et les inflammations avec des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires

L’inflammation et la douleur sont des réactions naturelles du corps quand ce dernier lutte contre certains traumatismes ou agressions corporelles. L’arthrite et l’arthrose sont aussi ses alliés. C’est alors un phénomène indispensable, mais avec quelques manifestations corporelles qui sont plutôt désagréables à savoir une douleur, une rougeur, un gonflement… Pour éliminer la douleur due par l’inflammation, vous pouvez vous tourner alors vers les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Vous pouvez les prendre par voie orale, locale, ou sur la peau directement. Vous pouvez prendre un actif principal anti-inflammatoire et médicament de gamme en gel comme le voltaren emulgel. Ce médicament est efficace pour minimiser la douleur des muscles et des articulations. Il est alors nécessaire de regarder la notice avant son utilisation. Généralement, un antalgique ne doit pas être utilisé plus de 5 jours sans avis médical, et ne doit pas dépasser 3 applications par jour. Cependant, ce genre de médicament est photosensible, il risque alors de faire des réactions face aux rayons du soleil. Veillez donc à bien couvrir la partie de la peau sur laquelle vous en avez appliqué pour ne pas favoriser le soleil, ou appliquez ces pommades quand vous dormez. Pour avoir des détails à ce sujet, vous pouvez regarder directement sur le site de pharmacy-medi-market.be

Médicament antalgique et anti-inflammatoire : les doses nécessaires

Un médicament antalgique et anti-inflammatoire  en gel est réservé à un adulte âgé  de 15 ans ou plus. La posologie dépend donc de l’indication. Vous pouvez aussi minimiser les effets indésirables par la prise d’une dose assez faible pendant le traitement pour soulager les symptômes. Si le traumatisme est bénin comme une simple foulure des articulations, il faut juste une seule application locale, en 3 fois par jour pendant 4 jours. Dans le cas où la douleur s’aggrave, vous devez consulter un médecin. La dose prise à chaque application de gel ne dépasse surtout pas les 2,5 g. C’est la dose maximale correspondant à 6 cm d’un ruban de gel. Pour une douleur musculaire, il faut la traiter en appoint, il faut une application locale jusqu’à 4 fois par jour, pendant 7 jours. En cas de persistance de la douleur, consultez toujours votre médecin. La dose pour chaque application est de 2,5 g au maximum. Une dose maximale correspondant à 6 cm de ruban. S’agissant d’une arthrose de genou, il est impératif de consulter un médecin avant de prendre un médicament. S’il faut la traiter symptomatiquement, une application locale de 4 fois par jour suffit, et ce, pendant 7 jours à 14 jours, si c’est continuel. Il faut toujours consulter un médecin si cela devient plus grave. L’application ne dépasse pas en général 4 g de gel pour environ 10 cm de ruban. 

Médicament antalgique et anti-inflammatoire : comment le prendre ?

Un médicament antalgique et anti-inflammatoire  peut être pris par voie locale. Pour se faire, il faut bien laver vos mains après usage, sauf s’il y a une poussée douloureuse due à une arthrose des doigts, au cas où vous l’appliquez vous-même. Si vous avez utilisé voltaren emulgel excessivement alors que vous n’auriez pas dû, il y a une précaution à suivre. Si c’est par voie orale, en cas de surdosage ou d’intoxication par accident, il faut consulter immédiatement un médecin ou un pharmacien. Et si c’est par voie locale, il faut rincer à l’eau abondamment. En cas d’oubli de prise de médicament, vous devez attendre la prochaine prise ou application et continuez le traitement de manière normale. Ne doublez surtout pas la dose pour compenser celle qui fut oubliée.

Les méthodes pour conserver vos médicaments

La première chose à savoir est qu’il faut tenir un médicament antalgique et anti-inflammatoire,  comme le gel voltarene emulgel, hors de la vue des enfants. Aussi, ne l’utilisez pas après la date de péremption visible sur l’emballage. La date de péremption indique le dernier jour du mois. Il faut aussi conserver le médicament à une température qui ne dépasse pas les 25°C pour un tube en aluminium vernissé. Pour un tube en aluminium laminé, il faut le conserver à une température de 30°C. Après son ouverture, il faut conserver le médicament dans un délai de 6 mois. Surtout, il ne faut pas jeter vos médicaments dans les égouts ou dans les ordures. Demandez aussi à votre pharmacien de détruire les médicaments inutilisables. Ces techniques vont favoriser la protection de l’environnement. Au cas où vous ressentiez un effet indésirable, il faut en parler à un médecin ou à un pharmacien. Cela s’applique à tout genre d’effets indésirables non mentionnés dans la notice. Vous pouvez aussi déclarer directement ces effets indésirables à votre médecin.